SAINT-MARTIN à l’honneur à CROIX

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Par Nord Actu – Publié le 4 octobre 2015 à 10 h 32 min

Place-forte de la grande distribution, berceau du ‘hard-discount’ à la française, CROIX représente également un haut-lieu de la vente par correspondance – ce qui lui vaut une notoriété à travers la France entière !

CROIX témoigne également d’un réel attachement envers son patrimoine, comme l’a montré l’important chantier de restauration de la villa CAVROIS (œuvre de l’architecte MALLET-STEVENS à la fin des années vingt).

La mi-novembre de cette année représentera une nouvelle circonstance exemplaire de cette fidélité, avec la réouverture de l’EGLISE SAINT-MARTIN au terme de près de quatre années d’amples et méticuleux travaux. Il faut savoir que ce programme, le plus important pour la rénovation d’une église au Nord de Paris, a reçu, en l’Abbaye Royale de FONTEVRAUD, le ‘Prix spécial de la rédaction PELERIN’ d’encouragement et d’aide à la restauration du patrimoine cultuel et religieux français.

L’on voit ainsi qu’à l’heure où l’opinion s’inquiète et s’alarme (hélas à juste titre) de la déshérence de notre ‘blanc manteau d’églises’, certaines volontés se manifestent concrètement : tel est bien le cas ici même à CROIX – une collectivité digne de son blason (qui se définit, emblématiquement il est vrai, ‘d’argent à la croix d’azur’).

Dix ans après son classement à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, l’EGLISE SAINT-MARTIN se trouvera de nouveau à l’honneur. Une bonne occasion de magnifier l’œuvre de l’éminent architecte Charles LEROY (qui a supervisé la construction de ce bel édifice de 1847 à 1851, avant de s’attacher à l’édification de l’église Notre-Dame de la Treille – la future cathédrale du nouveau diocèse).

Un moment également pour admirer les peintures murales néo-gothiques transcrivant la légende de SIGISMOND, ci-devant seigneur de CROIX … et aussi les remarquables décors dans l’esprit ‘troubadour’, eux aussi soigneusement restaurés.

Revenons à SAINT MARTIN, le vocable sous lequel est placé cette église de CROIX. Près de quatre mille autres églises en France portent le nom de celui qui fut l’apôtre des Gaules et reste le saint patron de notre pays.

A ce propos, souvenons-nous de l’espoir formulé en 1433 par Charles VII (au moment où Jeanne d’Arc brandit l’étendard) que SAINT MARTIN aidera au ‘recouvrement du royaume et de ses autres affaires’. Un vœu à l’évidence redevenu d’une singulière actualité : puisse la réouverture de cette église du Nord de la France représenter une petite étoile de Foi et d’Espérance qui scintille dans nos ténèbres !

Gaëtan CHASTANET

Nb : Il est important de rappeler que la paroisse de CROIX fut dotée d’un autre clocher (celui de l’église SAINT-PIERRE) grâce au don d’une généreuse paroissienne et que deux chapelles sont offertes à la dévotion : celle du boulevard de la Chapelle (à présent ‘Emile-Zola’) et l’autre dédiée à Notre-Dame de Délivrance (dite ‘du Croquet’). Toujours sur le territoire de CROIX, la Fraternité Sacerdotale SAINT PIE X a ouvert le Prieuré de la Sainte Croix (Monseigneur Marcel LEFEBVRE était d’ailleurs natif de la paroisse limitrophe de TOURCOING).

Crédit photo: google maps

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *