Le « bon sens » écologique de la Mairie de LILLE

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

26/03/2016 – 08h30 Lille (Nordactu.fr) 

Les habitants du quartier des Bois-blancs résidant proche de la piscine Marx Dormoy, apprécieront le bon sens écologique de la Mairie de Lille et de son Adjoint à l’écologie.

En effet, il y a une semaine et demi, ils ont vu surgir 3 camionnettes de la ville avec plusieurs agents municipaux venus épurer le paysage. Une haie de cyprès de Leyland a été abattus. Pourtant, en excellente santé, brisant le vent et abritant nombre d’oiseaux comme des tourterelles, des pies et bien d’autres espèces, ils étaient plantés depuis une vingtaine d’années.

Qui se soucie des oiseaux et de l’écologie à la Mairie de Lille ?

100_5596

Savez-vous que les tourterelles et d’autres oiseaux commencent à faire leurs nids à cette époque ? L’année dernière la  mairie avait déjà éclairci avec netteté notre champ de vision en détruisant tous les arbustes sur les rives de la Deûle.  Plus de nids de poules d’eau et plus de petits ! Idem pour les canards.

En lieu et place de ses « feu » superbes arbres, les habitants ont une vue imprenable sur les plaques de bétons d’un  vieux bâtiment de stockage jouxtant cette affreuse piscine qui n’entrera jamais au patrimoine architecturale.

Force est de constater que même si le terrain appartient à la ville de Lille, il n’en est pas moins surprenant de voir que  l’écologie et le développement durable de la ville n’est qu’une vitrine pour les politiciens et chefs de travaux qui  pourront se chauffer certainement l’hiver prochain avec ces troncs d’arbres exceptionnels.

Et pour nos impôts locaux, quel est le montant dépensé pour ces travaux ? C’est-à-dire pour payer 5 agents municipaux pendant plus d’une semaine alors qu’un professionnel aurait fait le travail en une journée ?

La Mairie a peut-être décidé d’occuper les personnels en trop grand nombre à saboter tous les conifères autour du Bois de Boulogne plus qu’à les instruire sur 100_5615l’écologie. Car Mesdames, Messieurs ils ne savent rien. C’est voté ! est le seul et unique argument qu’ils avancent lorsqu’on leur demande pourquoi ils coupent les arbres en bonne santé.

Il y a une vaste pelouse sur ce même terrain et là aucune plantation. Et pourtant, le lieu est propice à créer un bel espace vert.

Les habitants attendent des explications !

Ne vous cachez pas derrière la sécurité car le Leyland est une espèce incassable ; les racines sont bien ancrées dans le sol et ils sont rarement malade comme vous le verrez sur la photo.

Alors que les oiseaux se sont tus, les turbines de la piscine continuent de siffler mélodieusement.

Un oiseau de plus, un oiseau de moins, la différence c’est le chagrin disait POLNAREFF

LCB

Crédit photos: DR

 

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *