Marche de la Peene : la Flandre française toujours en mouvement

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

25/04/2016 – 20h15 Hazebrouck (Nordactu.fr)

Le ciel flamand était menaçant ce samedi au-dessus de l’église de Noordpeene. Mais c’est finalement sous un timide soleil que la centaine de marcheurs flamands, venus des deux côtés de la frontière, a pu randonner en cette quarantième édition de la Marche de la Peene, organisée par le Comité de la Peene, entre les charmants villages de Noordpeene et Zuytpeene.

IMG_0633

Les 10 et 11 avril 1677, la bataille de la Peene, également appelée troisième bataille de Cassel, scelle l’annexion définitive de la Flandre française au Royaume de France. La Flandre française sera désormais séparée de son aire géographie et culturelle des grands Pays-Bas. Cet épisode belliqueux qui est l’un des jalons des guerres de Hollande entreprises par Louis XIV contre les riches Provinces-Unies auxquelles s’étaient joints les royaumes d’Espagne et d’Angleterre, est aujourd’hui oubliée des manuels d’histoire français. Avec talent et dynamisme, le Musée de la Bataille de la Peene, situé à quelques encablures de l’église de Noordpeene, renseigne le visiteur intéressé par l’histoire de ce territoire qui n’est français que depuis un peu plus de 300 ans.

IMG_0634

Le tricentenaire des événements de la Peene en 1977 avait donné l’idée aux militants flamands de commémorer le souvenir de la bataille par une marche silencieuse, de laquelle est absente toute revendication politique ostentatoire. Pour cette quarantième édition consécutive, c’est toujours ce souvenir qui honore les militants flamands soucieux de rappeler que si le nom Flandre, banni par les autorités administratives françaises, est désormais englobé dans l’appellation grotesque de Hauts de France, la Flandre demeurera toujours le Bas des pays riverains de la Mer du Nord. Les drapeaux frappés du Lion de Flandre, drapeaux néerlandais et ceux arborant le gironné de la Flandre occidentale claquaient au vent qui soufflait dans la plaine.

IMG_0642

La foule s’était auparavant rassemblée à 14h autour de la sépulture de Louis De Baecker restaurée à l’initiative de Wido Bourel. L’historien ne manqua pas de célébrer la figure de De Baecker, né à Saint-Omer en 1814, historien, philologue et pionnier du sentiment national néerlandais en Flandre française et auteur d’ouvrages précieux sur l’identité flamande, tels que Les Flamands de France, études sur leur langue, leur littérature et leurs monuments et De la religion dans le Nord de la France avant le Christianisme.

IMG_0646

Les sept kilomètres de marche n’ont pas manqué de provoquer la soif des marcheurs réunis à l’issue de la randonnée à l’Auberge de la Peene. Les pintjes (bières en flamand, NDLR) ont célébré les retrouvailles annuelles des marcheurs au rythme des danses de la troupe de la Bagarnette et des musiciens.

Rendez-vous est d’ores-et-déjà fixé à Zuytpeene le quatrième week-end d’avril 2017 !

Virgile

Crédit photos: DR

 

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *