Verdun : Scandale autour du concert de Black M programmé pour les commémorations

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

11/05/2016 – 12H00 Verdun (Breizh-info.com) –Le dimanche 29 mai prochain auront lieu les commémorations du centenaire de la terrible bataille de Verdun (1916). Des commémorations que le président de la République, François Hollande, a décidé de conclure en invitant …un rappeur du nom de Black M. Il devra jouer lors d’un concert gratuit (pour lequel il sera rémunéré par les organisateurs) devant 3500 scolaires venus de France et d’Allemagne.

Black M est le leader du groupe controversé Sexion D’Assaut. Un groupe « renommé » dans les années 2000 pour ses textes insultant la France, faisant l’apologie de l’Islam et condamnant l’homosexualité. Sur Internet, les paroles des morceaux « On t’a humilié » (« j’crois qu’il est grand temps que les pédés périssent / Coupe leur pénis ») et « Désolé », dans lequel la France est qualifiée de « pays de kouffars » (terme péjoratif signifiant « mécréant ») suscitent l’indignation générale.

Les réseaux sociaux, mais également des personnalités politiques, comme Robert Ménard, maire de Béziers (« #Verdun: Black M, ex Sexion d’Assaut choisi pour le centenaire. Cette sexion d’assaut n’aurait pas tenu 1 mn à la place des paysans français ») Stéphane Ravier (FN) ou Marion Maréchal Le Pen, député du Front national, demandent l’annulation pure et simple de ce concert. Plusieurs pétitions ont été lancées sur Internet et devraient être envoyées au président de la République, François Hollande. Certains appellent également à se rendre à Verdun, le 29 mai prochain, afin d’empêcher la tenue du concert, « pour défendre la mémoire de nos morts et de nos ancêtres ».

Gilles Pennelle, responsable du groupe Front national au conseil régional de Bretagne, y est également allé d’une déclaration forte : « Une Infamie ! Le rappeur anti-français Black M a été choisi comme tête d’affiche aux côtés de François Hollande pour les commémorations officielles du centenaire de la bataille de Verdun. C’est la mémoire de nos poilus, de nos grands-pères et arrière-grands-pères, c’est-à-dire la mémoire de la France qui est souillée. Les dirigeants socialistes pourrissent tout ce qu’ils touchent. Organisons la résistance ! Exigeons l’annulation de ce concert de la honte.»

D'un siècle...

D’un siècle…

Sexion-D-Assaut-Avant-Qu-Elle-Parte

à l’autre…

 

La bataille de Verdun a entrainé trois-cent jours de souffrance épouvantable, 650000 morts, dont 350 000 Français et 300 000 Allemands, des centaines de milliers de mutilés, de veuves, d’orphelins, de parents dont la vie a été détruite par la perte d’un ou de plusieurs fils et les souffrances indescriptibles d’une génération. Pas de quoi émouvoir Black M qui, dans une interview donnée à l’Est Républicain, explique qu’il vient jouer parce qu’il « aime la scène » et qu’il voulait que les gens viennent « s’amuser » à Verdun, durant son concert.

Maxime Tandonnet, pour le FigaroVox, n’hésite pas à parler d’une « France humiliée » par l’annonce de ce concert de rap à Verdun : « Verdun ne donne pas envie de rire, ni de danser, ni de s’enflammer sur un air de rap. La commémoration de Verdun n’est envisageable que dans le recueillement dû au calvaire de centaines de milliers de personnes qui ont sacrifié leur bonheur et leur vie à une conception de l’honneur et de la patrie. Un respect infini leur est dû, rien d’autre, et ce respect passe par le silence, la discrétion, et la dignité.»

Pour l’heure, les pressions qui se multiplient sur Internet en faveur d’une annulation du concert – ainsi que les appels, nombreux, aux collectivités à Verdun – n’ont pas encore suscité l’attention de l’Élysée.

 

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *