Centrale de Gravelines : filtrage mais pas blocage

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

25/05/2016 – 15H00 Dunkerque (Nordactu.fr)

La centrale nucléaire de Gravelines, la plus importante d’Europe de l’Ouest va tourner au ralenti et ce dès demain matin 6h. En effet, dans le cadre des mobilisations syndicales contre la loi travail, la CGT-CNPE (pour Centre Nucléaire de Production d’Électricité) locale, représentée par son délégué syndical Claude Lavigne, va entreprendre un filtrage du site.

Joint par téléphone, il déclare : « On ne peut pas faire n’importe quoi (…) nous allons réaliser un filtrage et pas un blocage car les secours doivent toujours être en mesure de pouvoir accéder au site (…) quand on est en grève on doit être encore plus rigoureux. »

Un souhait d’utiliser le droit de grève même dans le cadre de l’état d’urgence. Une rencontre avec le sous-préfet a d’ailleurs eu lieu ce lundi et la CGT avoue être « sous pression avec les forces de l’ordre ».

Une action, plus symbolique que frontale, qui n’est pas de l’ordre des affrontements comme à la Fos-sur-Mer « si on nous demande de partir on partira ».

https://www.facebook.com/cgt.cnpegravelines/?__mref=message_bubble

Rédaction de Nord Actu

Crédit photo : DR

 

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *