Fusillade à Lille-Fives entre voyous locaux et creillois cette nuit : 1 mort et 2 blessés (Maj: victime identifiée)

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

25/05/2016 – 15h45 Lille (Nordactu.fr)

On en sait un peu plus concernant la fusillade qui a eu lieu hier soir à Lille-Fives. D’après une source policière, les événements se sont déroulés en deux temps. D’abord un règlement de compte entre deux bandes rivales vers 1h30 du matin rue des Montagnards à Lille-Fives. Des voyous de Creil, connus pour des affaires de stupéfiants, ont ouvert le feu sur des homologues de Fives, une fratrie bien connue des services de police lillois. Le différend concernerait un trafic de résine de cannabis. Une quinzaine de coups de feux auraient été tirés, la voiture des assaillants aurait défoncé le mur d’une habitation dans l’attaque.

Prévenue, la police est arrivée sur les lieux, et un nouvel échange de tirs a eu lieu entre les assaillants et les forces de l’ordre, c’est à ce moment là qu’un des malfaiteurs aurait été tué. L’individu abattu s’appellerait Wafik B. Les tireurs s’étant retranchés dans une maison toute proche, le RAID a dû donner l’assaut. A l’issue de cette opération, 3 malfaiteurs ont pu être interpellés. Il sont actuellement interrogés dans les locaux de la PJ, boulevard de la Liberté à Lille. Tous les protagonistes ont moins de 30 ans, et sont défavorablement connus des services de police.

Police_-_rue_de_la_République_Saint-Denis_-_18_nov_2015_(cropped)

Creil est connu pour son banditisme particulièrement virulent, dont est issu Redouane Faïd, jugé dernièrement pour le meurtre de la policière municipale Aurélie Fouquet à Pontault-Combault lors d’un braquage avorté. Actuellement, il est mis en examen pour un braquage de fourgon blindé ayant eu lieu près d’Arras en 2011, 2 millions d’euros avaient été dérobés.

Ce n’est pas la première affaire de règlement de comptes mortel à Fives, puisque le 3 novembre 2007, un jeune turc avait assassiné de plusieurs balles un jeune marocain dans sa voiture. Jugé en 2012, le tireur avait été condamné à 25 ans de détention.

Rédaction de Nord Actu

Crédit photo: DR

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *