Tensions à Helfaut autour du projet d’un parc éolien

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

06/06/2016 – 15h00 Saint Omer (Nordactu.fr)

Un collectif issu du conseil municipal déplore l’avancée en catimini de l’implantation d’éoliennes sur cette commune située à 5km au sud de Saint Omer. C’est donc en lanceur d’alerte que ce collectif diffuse la nouvelle auprès de la population dans un tract dénonçant à la fois la tactique en « sous-marin » de la majorité et les méfaits de l’éolien sur les riverains qui subissent son implantation.

Contacté par téléphone, un des représentants du collectif, M. Gary assure que la mobilisation contre le projet est croissante avec la mise en place d’une pétition qui a réuni actuellement 300 signatures de riverains et qui a pour objectif d’atteindre les 600 à 800 signatures.

Pour le collectif, plusieurs raisons sont avancées en faveur du retrait de l’installation du parc éolien par la société Boralex : nuisances sonores, sons à basse fréquence, reflet de soleil, perte de valeur des habitations, augmentation de la facture d’électricité et projection de morceaux de glace et de givre.

Le collectif regrette que la population se soit retrouvée devant le fait accompli. Il retoque les arguments de la mairie qui soutient le projet. « les retombées financières iront d’abord à la communauté d’agglomération » et en cas de faillite de la société « le coût du démantèlement reviendra à la charge du propriétaire du terrain ou de la commune en cas d’insolvabilité ».

Enfin, ils estiment que le Pas-de-Calais est assez fourni en équipements éoliens et que le paysage sera dégradé pour de nombreuses années.

Le collectif doit rencontrer les services de la sous-préfecture. Le dialogue avec la mairie est quant à lui au point mort.

Communiqué du collectif anti-éolien à Helfaut

Communiqué du collectif anti-éolien à Helfaut

Rédaction de Nord Actu

Crédit photo : DR

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *