OGC Nice 1 – 1 LOSC

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Le LOSC se déplaçait samedi soir sur la pelouse de l’OGC Nice, vainqueur de ses deux premières rencontres et prétendant aux places européennes. Pour l’occasion, Frédéric Antonetti devait se passer de Marko Basa, Junior Tallo, Rio Mavuba, Rony Lopes, Mounir Obbadi et bien sûr Sofiane Boufal de toute façon en partance pour Southampton. Beria était titularisé comme arrière gauche et le milieu de terrain était composé d’Amadou, Benzia et Sankharé. Du coté niçois, l’ancien lillois Dante, en provenance du Bayern Munich, était pour la première fois dans le groupe.

Si les lillois étaient les premiers en action avec un raid d’Amalfitano sur l’aile droite dont le centre en retrait était intercepté par Cardinale, le portier niçois, les azuréens répondaient par la meilleure des façons, Koziello profitant d’une perte de balle d’Amadou pour ajuster Enyeama à la quatrième minute. Les aiglons prennent la direction de la rencontre sans cependant proposer d’occasions trop sérieuses jusqu’à la vingt-septième minute lorsque Beria décide de remettre les lillois sur les rails en enroulant une très belle frappe sur une talonnade de Benzia. Entaché d’un léger hors-jeu, ce but a le mérite de remettre les dogues sur les rails, la partie s’anime et Sankharé place une tête au ras du poteau  puis Eder propose une grosse frappe au ras de la lucarne juste avant la pause.

La seconde mi-temps démarre bien pour les nordistes avec un coup-franc de Bautheac stoppé sur sa ligne par Cardinale. Coté niçois, c’est Cyprien qui alerte Enyeama peu après l’heure de jeu. La fin de match est marquée par une belle frappe de De Preville enrayée par Cardinale puis par un arrêt d’Enyeama sur un tir de Cyprien prolongé de la tête par Plea. Deux énormes occasions en fin de match, une tête de De Preville sur la barre côté lillois puis un raid de Walter enrayé par Enyeama côté niçois concluent une rencontre animée et de très bon niveau qui se termine logiquement par un match nul.

Malgré nombre d’absents, le LOSC a su élever son niveau après un début de rencontre difficile, de bon augure avant la réception de Monaco dans quinze jours.

Christophe Plantevin

Crédit photo : DR

Partagez sur Twitter, Facebook ou Google+
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *